août 01, 2020

Au pays du Soleil-Levant, la culture est millénaire, issue de leur passé impérial, et les nombreuses traces laissées par ce passé très chargé fait toute la richesse du Japon actuel.

Le Japon recèle de nombreux trésor et dont certains sont connus à travers le monde, entre temple et sanctuaire, entre bouddhisme et shintoïsme, découvrons ensemble les 10 symboles japonais les plus emblématiques !

1. Drapeau japonais

Drapeau Japonais

Le drapeau national du Japon est officiellement appelé le Nisshoki, qui signifie "le drapeau de la marque du soleil". Ce nom fait référence à son apparence, qui est un cercle rougeâtre sur un fond blanc. Un vrai drapeau japonais doit avoir un rapport hauteur/longueur de 2 à 3. De plus, le cercle doit être placé précisément au centre du champ blanc et mesurer trois cinquièmes de la longueur du drapeau.

Le drapeau du Japon représente le soleil, qui a une importante signification religieuse et mythologique dans le pays. Les croyances locales suggèrent qu'Amaterasu, la déesse du soleil, est un ancêtre direct des empereurs du Japon. Cette relation entre la déesse du soleil et l'empereur donne une légitimité aux personnes au pouvoir. En fait, l'Empereur est souvent appelé le Fils du Soleil, et le pays est souvent appelé le Pays du Soleil Levant.

La symbolique couleur rouge du soleil représenterait un avenir prospère pour le Japon. La couleur blanche du fond symbolise la pureté, l'honnêteté et l'intégrité du peuple japonais.

 

2. Le Mont Fuji : la montagne sacrée

Mont Fuji

Le mont Fuji est l'un des symboles les plus emblématiques du Japon. Du haut de ses 3766 mètres, ce volcan actif est le plus haut sommet du pays. Classé au patrimoine mondial de l'UNESCO, le mont Fuji est très prisé par les touristes. Pour gravir cette montagne, de nombreuses heures de queue vous attendent, mais la surprise et la beauté de la vue du lever de soleil au sommet n'en seront que meilleurs. Pour les Japonais, le mont Fuji est considéré comme une montagne sacrée et il est du devoir pour chaque habitant du Japon de devoir le visiter au moins une fois dans sa vie. Dans la tradition, chaque homme qui parvient au sommet devient un grand homme, et dans le bouddhisme, cette ascension représente le chemin vers l'éveil.

Autre-fois, le mont Fuji était connu pour pouvoir être aperçu depuis Tokyo, la capitale nippone. Cette montagne sacrée est également célèbre pour ces représentations par l'artiste japonais Katsushika Hokusai, sur des étampes japonaises, dans la série des trente-six vues du mont Fuji et dont la plus célèbre est la Grande Vague de Kanagawa.

 

3. Maneki-Neko : chat porte-bonheur

 Maneki Neko

Très superstitieux, les Japonais sont très attachés à leurs coutume, leur culture et leurs traditions. C'est pour cela, qu'au Japon, vous retrouverez souvent cette figurine de chat levant la patte, à de très nombreuses reprises. Au pays du Levant, le chat représente la chance et la prospérité. Les maneki-neko sont considérés comme de véritables porte-bonheurs japonais. Les citoyens japonais le place souvent à l'entrée des sanctuaires ou restaurants pour "attirer" les visiteurs ou les clients. De nombreux touristes se procurent un maneki-neko comme souvenir de leur voyage au Japon et pour que le félin leur apporte chance et prospérité à leur tour.

 

4. Sakura : les fleurs de cerisiers

Fleurs de cerisier 

Sakura (桜) en japonais signifie "fleurs de cerisier". Le Japon n'est donc pas connu sous le nom de pays des fleurs de cerisiers pour rien. Chaque année, le pays du Soleil-Levant accueille de nombreux visiteurs, venant assister à la floraison de ces arbres, entre fin mars et début avril. Pour les Japonais, cette période est une véritable coutume et porte le nom de Hanami, signifiant littéralement "regarder les fleurs". Durant cette période, de nombreux circuits touristiques suivent les pistes de cerisiers en fleurs. Les fleurs de cerisiers sont donc un véritable symbole japonais, représentant la jeunesse et la nature éphémère de la vie. 

Kimono Noir Fleuri Femme

5. Geisha : une femme d'art japonaise

Geisha 

Geisha (芸者), en japonais, signifie littéralement 芸 (Gei) art et 者 (Sha) femme, cela désigne donc une femme ayant des compétences artistiques. Les geishas sont très reconnaissables à leur tenue sophistiquées, notamment marqué par un magnifique kimono, un maquillage très prononcé et une coiffure soignée. Certaines geishas parfont leur tenue avec un parapluie ou un éventail.  Pour devenir une geisha, il faut savoir maitriser diverses arts comme la danse et des techniques d'artisanats. Elles suivent donc un cursus au sein d'une école spécialisée. Grâce à cela, la femme d'art devient non seulement un symbole vivant de l'art mais aussi un symbole de mystère, de sagesse et de beauté cachée.

 

6. Samurai : le guerrier japonais

Samouraï

Les samouraïs étaient d'anciens guerriers japonais dont la vie était guidé par l'honneur et le bushidō (武士道 - le chemin du guerrier). Le samouraï est connu pour garder sa loyauté envers son empereur (Daimyo), son chef, durant toute sa vie. L'arme principale du samouraï était le katana. Le tempérament du chevalier japonais était décrit comme impassible, ces hommes ne connaissaient pas la peur et n'était pas effrayé à l'idée de mourir au combat. Dans le Japon moderne, ces guerriers japonais symbolise la loyauté, l'honneur et le respect.

 

7. Daruma : la poupée porte-bonheur

Daruma 

Le daruma (ダルマ達磨) et une figurine ressemblant à une poupée russe, qui vacille lorsqu'on la touche mais qui retrouve toujours sa position d'équilibre. Les japonais ce sont inspiré de ce trait, pour le rapprocher de la vie réelle, et suggère que chaque homme et capable de se relever après une épreuve difficile, comme le daruma.

Lorsque l'on achète un daruma, la poupée n'a pas de pupille. Dès que l'on se fixe un objectif, professionnel, sportif ou encore social, on peut peindre une des pupilles du daruma, symbolisant le regard vers l'objectif. Une fois l'objectif atteint, la deuxième pupille du daruma peut être peinte. La poupée est ensuite brûlée au cours de la cérémonie du daruma-kuyō. Le japonais peut ensuite se procurer un daruma encore plus gros afin de viser un objectif plus important.

 

8. Le sushi

 Sushi

Quand on pense aux sushis, on pense souvent aux belles îles du Japon, où les cultures exotiques de fruits de mer se heurtent au grain caractéristique du riz d'Orient. L'attrait iconique du sushi va bien au-delà du concept populaire de riz et de poisson cru, qui est en fait le sashimi, qui n'est qu'une des nombreuses variantes du sushi traditionnel. La popularité universelle du sushi se retrouve dans pratiquement toutes les villes du monde, où un restaurant de sushi sert de carte de visite multiculturelle de la culture japonaise.

Le sushi est à la cuisine japonaise ce que les pâtes sont à l'Italie. Un plat incroyablement simple dans sa composition - du riz vinaigré est combiné à une variété de légumes et de fruits de mer frais, qui est ensuite associé à du wasabi, du gingembre mariné et de la sauce soja.

 

9. Les mangas : bandes déssinées japonaises

Manga 

Les manga (漫画)sont des bandes dessinées créées au Japon qui utilisent leur propre style de dessin des personnages. Tout le monde au Japon lit des mangas ; c'est une forme d'art très populaire qui présente tous les genres que l'on peut imaginer. Leur popularité en Occident ne cesse de croître depuis quelques décennies. Le manga ne doit pas être confondu avec l'anime, qui sont des séries et des films d'animation japonais. Cependant, de nombreux anime (dessins animés japonais) sont adaptés d'une source manga.

Durant l'après-guerre, les mangas, tels que nous les connaissons aujourd'hui, ont commencé à émerger. La figure la plus marquante de cette époque est Osamu Tezuka, dont le travail influence encore les artistes aujourd'hui. Ses œuvres ont également été adaptées en spectacles d'animation, notamment Astro Boy. Ses bandes dessinées ont été tracées de manière dynamique, presque comme si l'on regardait un spectacle d'animation, et ce style a influencé de nombreux dessinateurs de manga par la suite. Une autre figure marquante a été Machiko Hasegawa, avec son manga Sazae-san. Elle s'est concentrée sur la vie quotidienne de personnages essentiellement féminins, ce qui constituait un roman à l'époque. En 1969, un groupe d'artistes féminines a commencé à dessiner des manga destinés en particulier aux jeunes filles et aux femmes. Ce type de manga est appelé josei-manga.

 

10. Temples et sanctuaires japonais

Temples et sanctuaires japonais

Temple Yakushiji à Nara / Sanctuaire Fushimi Inari Taisha à Kyoto

 

Au Japon, deux importantes religions cohabitent en parfaite harmonie : le bouddhisme et le shintoïsme. On retrouve donc deux types de monuments religieux : les temples bouddhistes et les sanctuaires shintoïstes.

Les temples possèdent un grand brûleur d'encens et de nombreuses statues bouddhistes, auxquelles est attaché ou non un cimetière, tandis que les sanctuaires ont une grande porte, souvent rouge vermillon, appelée torii, ou porte sacrée, qui se dresse à l'entrée.

Le bouddhisme a été originellement amené de l'Inde à la Chine, puis a été introduit et s'est répandu dans tout le Japon pendant l'ère Heian.

D'autre part, le shintoïsme est né dans l'ancien Japon. L'idée du shintoïsme est qu'il existe des milliers de sortes de dieux différents dans ce monde, tels que des montagnes, des rivières, des pierres et des arbres. On dit qu'il y a huit millions de dieux au Japon, bien que ce chiffre soit censé signifier qu'il y a un nombre infini de dieux et de déesses présidant à une grande variété de sujets différents.

Les deux sont très familiers au Japonais ordinaire, bien que de nombreux Japonais ne se considèrent pas comme particulièrement religieux. Les temples et les sanctuaires sont visités de façon alternative pour le Nouvel An, mais les mariages japonais traditionnels ont lieu dans les sanctuaires, et les funérailles dans les temples. Ce lien de croyance existe au Japon depuis des siècles.

 

Vêtements japonais



Voir l'article entier

Geisha
Qu'est-ce qu'une Geisha ? Ce rôle méconnu

septembre 12, 2020

Venez découvrir l'histoire des geisha, ces femmes japonaises ayant dédié leur vie à l'art traditionnel japonais pour en maitriser tous les détails !
Voir l'article entier
Sanctuaire shinto : Lieu de culte japonais
Sanctuaire shinto : Lieu de culte japonais

septembre 10, 2020

Les sanctuaires shinto sont des lieux de culte et les résidences des kami, les "dieux" shintoïstes. Découvrons ensemble toutes leurs particularités !
Voir l'article entier
Top 10 des meilleurs animes de 2020
Top 10 des meilleurs animes de 2020

septembre 08, 2020

L'animation japonaise fait partie intégrante de l'export de la culture japonaise dans le monde entier. Découvrons le top 10 des meilleurs animés de 2020 !
Voir l'article entier