CYBER MONDAY : jusqu'à -70% sur tout le site et -10% supplémentaire avec le code : CM10

0

Votre panier est vide

Temple Senso-ji
13-08-2020

Le Temple Senso-ji : Le culte de la déesse Kannon

7 minutes de lecture

Le temple Senso-ji est le plus ancien et le plus célèbre temple de Tokyo, avec une histoire qui remonte 1 400 ans en arrière. Il est situé dans le quartier de Asakusa, considéré comme le quartier traditionnel de la capitale japonaise. Ce temple est dédié à Kannon, la déesse bouddhiste de la miséricorde, et il est incroyablement populaire avec des millions de touristes qui le visitent chaque année, mais également auprès des Tokyoïtes qui apportent une importance très particulière à la déesse Kannon. Avec le sanctuaire d'Asakusa, ils font partis des incontournables à visiter à Tokyo. Le Senso-ji, en lui même, est très imposant car le complexe bouddhique s'étend sur plusieurs rues du quartier d'Asakusa.

Le quartier d'Asakusa et le temple Senso-ji sont si étroitement liés que leurs noms sont écrits avec les mêmes symboles chinois : 浅草, qui signifie "herbe peu profonde". "Senso" est la prononciation chinoise, et "Asakusa" est la prononciation japonaise. Lorsque Senso-ji a été fondé, la région d'Asakusa n'était pas une ville animée comme aujourd'hui, mais une prairie sauvage où vivaient très peu de Japonais. Cependant, grâce à Senso-ji, Asakusa est devenue un centre de pèlerinage et de commerce très animé. Le temple est le véritable cœur de la ville.

Kimono Japonais

L’histoire du temple Senso-ji

L'histoire du temple Senso-ji remonte à l'an 628 lorsque deux frères, appelés Hinokuma Hamanari et Hinokuma Takenari, sont allés pêcher dans la rivière Sumida. Ce jour-là, ils n'ont pas attrapé de poisson, mais ils ont trouvé un objet inhabituel dans leur filet : une petite statue en or. Les deux pêcheurs n'ont pas compris la valeur de cette statue et l'ont même jetée à l'eau ! Mais même s'ils déplaçaient leur bateau et jetaient la statue à plusieurs reprises, celle-ci revenait toujours dans leur filet. Finalement, ils ont pris la mystérieuse statuette et l'ont montrée à leur chef local, Haji no Matsuchi. Il a reconnu la statue comme étant Kannon, la déesse de la miséricorde, et ensemble, les trois hommes ont construit une petite cabane en herbe pour la consacrer à la statuette. Plus tard, Haji no Matsuchi fit de sa propre maison un temple pour la statue, et ce fut le début du temple Senso-ji.

Temple Sensoji

Une autre légende raconte que trois jours après l'apparition de la statue, un dragon d'or a été vu descendant du paradis, et donc un autre nom pour Senso-ji est "Kinryuzan", qui signifie "Montagne du dragon d'or". Pour commémorer ces événements, une danse du dragon d'or (appelée Kinryu-no-Mai) est organisée au temple chaque année le 18 mars.

Un sanctuaire shinto a même était créé, par le shogun Tokugawa Iemitsu en hommage aux trois hommes qui ont fondé le temple Senso-ji. Ce sanctuaire Asakusa-Jinja ou sactuaire d'Asakusa se situe, comme son nom l'indique, dans le district d'Asakusa, à Tokyo.

Senso-ji a été détruite par des incendies et des catastrophes naturelles, puis reconstruite plusieurs fois au cours de ses 1 400 ans d'histoire. Cependant, après sa reconstruction en 1649, la salle principale du temple a réussi à survivre pendant près de 300 ans. Et ce, malgré des incendies répétés dans le quartier, et la salle a même survécu au grand tremblement de terre de Kanto en 1923. Cependant, durant la seconde guerre mondiale, le 10 mars 1945, le temple entier a été complètement détruit par les bombes incendiaires de Tokyo.

Vêtements japonais

La reconstruction du temple, après la fin de la guerre, a été un symbole important de la renaissance de Tokyo. Grâce à des dons provenant de tout le pays, la reconstruction de la salle principale du temple a commencé en 1951 et s'est achevée en 1958. D'autres bâtiments ont progressivement suivi, tels que la porte Kaminarimon en 1960, la porte Hozomon en 1964 et la pagode à cinq étages en 1973. Aujourd'hui, le temple reste incroyablement populaire et reçoit environ 30 millions de visiteurs chaque année.

 

Le complexe du temple Senso-ji

1. L'entrée du Temple Senso-ji : Kaminarimon

Kaminarimon

Kaminarimon

L'entrée principale de Senso-ji est le Kaminarimon (littéralement "Porte du tonnerre") qui, avec son énorme lanterne de papier rouge et noire, pesant 700kg, qui en fais la plus grosse lanterne du Japon, est devenu un symbole populaire d'Asakusa. C'est la porte extérieure du temple bouddhiste et elle abrite deux statues des dieux du vent et du tonnerre. La porte a été construite pour la première fois vers l'an 942, mais elle a été incendiée à plusieurs reprises. Après avoir été détruite par un incendie en 1865, elle n'a pas été reconstruite avant 95 ans, mais en 1960, la porte et ses statues ont été entièrement restaurées.

 

2. La rue commerçante du Senso-ji : Nakamise

Nakamise

Nakamise

Après avoir traversé le Kaminarimon, les visiteurs entrent dans la rue commerçante de Nakamise. C'est la route d'accès aux principaux bâtiments du temple japonais et sur 250 mètres, elle est bordée de part et d'autre par de nombreuses boutiques et stands de d'objets traditionnels, de souvenirs et de nourriture à déguster à la hâte.

 

3. La porte de la maison du Trésor : Le Hozomon

Hozomon

Hozomon Gate

Le Hozomon (littéralement "Porte de la Salle au Trésor") se trouve à l'extrémité nord de Nakamise. Cette structure massive de deux étages mesure 22,7 mètres de haut, 21 mètres de long et 8 mètres de large d'avant en arrière. C'est la porte intérieure du temple de Tokyo. Le Hozomon a été construit en 942, mais il a été incendié à plusieurs reprises. La porte actuelle date de 1964 et est faite de matériaux ignifuges, elle est donc utilisée pour stocker les objets les plus précieux du temple.

Sur les côtés gauche et droit de la porte se trouvent deux monumentales statues Nio en bois, des esprits gardiens de Bouddha, à l'allure féroce qui protègent les valeurs bouddhistes. Autrefois, la porte s'appelait le Niomon d'après ces statues, avant d'être rebaptisée le Hozomon.

Trois grandes lanternes sont également suspendues à l'intérieur de la porte. La lanterne centrale est la plus grande et mesure 3,75 mètres de haut, 2,7 mètres de large et pèse 450 kilogrammes. Cette lanterne porte les caractères 小舟町 (Kobunacho), car c'est le nom du quartier de Tokyo qui a fait don de la lanterne en 2014.

De l'autre côté de la porte se trouvent deux sandales de pèlerins géantes. La taille des sandales est destinée à montrer la taille et la force des esprits gardiens de Nio, et donc à effrayer les mauvais esprits. Ces sandales, appelées les "o-waraji" portent chance et bonheur à ceux qui les touchent. Ces sandales sont remplacées tous les dix ans par la ville de Murayama, dans la préfecture de Yamagata, et les plus récentes ont été données en 2018. Les sandales mesurent 4,5 mètres de haut et 1,5 mètre de large, pèsent 500 kilos et il faut 18 mois à 800 personnes pour les tisser.

 

4. Le bâtiment principal de Senso-ji : Le Hondo et le Kannon-do

HONDO

Hondo

Après avoir franchi la porte d'Hozomon, les visiteurs entrent dans la partie principale du complexe du temple d'Asakusa, avec la salle principale devant eux et la pagode à cinq étages sur la gauche.

Avant de pénétré dans le Hondo, on peut apercevoir un grand encensoir, appelé le "jokkoro". Les fidèles ont pour habitude de se laisser envouter par ces fumées, qui, d'après la légende, possèderaient des vertus thérapeutiques.

Une fois arrivé dans la salle principale, le Kannon-do ("salle de la déesse") la tradition est de s'incliner devant l'autel en joignant les deux mains et de déposer une pièce de monnaie dans un tronc d'arbre, en offrande à la déesse Kannon

Le hall principal est appelé Hondo en japonais, et il est également appelé Kannon-do car c'est là que la statue de Kannon est placée. Cependant, la statue n'est pas réellement exposée. La statue originale, qui a été trouvée dans la rivière Sumida en 628, est considérée comme si sainte qu'elle est gardée cachée de la vue du public depuis 645. Il semble que chaque fois que quelqu'un essaie de regarder la statue, il se passe quelque chose de vraiment mauvais, alors c'est peut-être une bonne chose qu'elle soit gardée cachée. Il existe cependant une statue de remplacement, qui a été sculptée par le prêtre Ennin en 857, et qui n'est exposée au public qu'une fois par an, le 13 décembre à 14 heures. Les deux statues ont apparemment été sauvées des bombardements de 1945.

Le hall principal actuel a été construit dans le même style que le bâtiment précédent, mais avec des matériaux modernes plus robustes comme le béton armé. Et en 2010, le toit traditionnel en croupe et pignon a été remplacé par des tuiles légères en titane.

 

5. La pagode à cinq étages du temple Senso-ji

Pagode à cinq étages temple sensoji

Pagode à cinq étages

La pagode à cinq étages, appelée Goju-no-to en japonais, a été construite en 942, reconstruite en 1648 par le shogun Tokugawa Iemitsu, et détruite par les bombardements en 1945. La pagode actuelle date de 1973 et a une forme traditionnelle, mais une structure très moderne en acier et en béton armé. Elle mesure 53,32 mètres de haut. Bien qu'elle se trouve maintenant à gauche en arrivant dans le hall principal, elle était située à droite avant la guerre. La pratique de la construction de pagodes s'est développée à partir de la tradition indienne de construction de stupas pour contenir des reliques sacrées. La pagode de Senso-ji possède une relique des cendres du Bouddha dans son étage supérieur, qui a été donnée par le temple Isurumuniya au Sri Lanka en 1966.

Pour une étape zen lors de votre visite du temple Senso-ji, n'hésitez pas à vous rendre dans le jardin japonais du temple, petit havre de paix, à l'écart de la foule, situé juste à l'arrière de la pagode.

Après avoir visité le temple de Senso-ji de Tokyo, une courte marche vers l'est vous mènera au sanctuaire d'Asakusa Jinja, qui est beaucoup plus petit et plus calme que Senso-ji, mais plein de détails intéressants. Le sanctuaire est en fait dédié aux deux frères et à leur chef qui ont établi Senso-ji il y a 1 400 ans.

Diverses célébrations sont organisées tout au long de l'année dans le quartier du temple Senso-ji. La plus importante est la Sanja Matsuri, le festival annuel du sanctuaire d'Asakusa, qui a lieu en mai. Les autres événements sont le carnaval de samba d'Asakusa en août et le Hagoita-ichi (marché Hagoita) où sont vendues des pagaies en bois décorées utilisées dans le jeu traditionnel du hanetsuki.

 

Horaire d’ouverture du Temple Senso-ji

La salle principale du temple Senso-ji est ouverte entre 6h00 et 17h00, mais elle ouvre à 6h30 entre octobre et mars. Les principaux bâtiments de Senso-ji sont illuminés tous les soirs. Le terrain du temple est beaucoup plus calme à cette époque, c'est donc le moment idéal pour prendre quelques photos. L'entrée du temple est complètement gratuite.

 

Localisation du Temple Senso-ji

Le complexe du temple Senso-ji occupe une grande surface au centre d'Asakusa. L'entrée principale de Senso-ji se fait par la porte de Kaminarimon qui se trouve sur Kaminarimon Dori. Elle se trouve à 1 minute de marche de la sortie 1 de la station de métro Asakusa de Tokyo, à 2 minutes de marche de la sortie A4 de la station Toei Asakusa, à 3 minutes de la station Tobu Asakusa et à 8 minutes de la station TX Asakusa de la ligne Tsukuba Express.


Laisser un commentaire

Les commentaires sont approuvés avant leur publication.


Voir l'article entier

Comment mettre un kimono japonais
Comment mettre un kimono japonais ?

20-11-2020 8 minutes de lecture

Le kimono est un vêtement traditionnel, souvent difficile à ajuster. Découvrez comment mettre un kimono japonais correctement, selon la tradition japonaise !
Voir l'article entier
comment porter un pantalon cargo
Comment porter un pantalon cargo ?

10-11-2020 7 minutes de lecture

Du style casual chic au streetwear, le pantalon cargo est un élément phare du dressing tendance. Découvrez nos secrets pour bien porter le pantalon cargo !
Voir l'article entier
Style streetwear
Qu'est-ce que le style streetwear ?

03-11-2020 7 minutes de lecture

Vous souhaitez mettre en valeur votre tenue en adoptant le style streetwear ? Découvrez tout ce qu'il faut savoir pour un un style street réussi !
Voir l'article entier